Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Le prix de l’immobilier à Paris

Une hausse des prix à Paris

Un record chasse l’autre à Paris. Après avoir approché en début d’année la barre des 8 000 euros/m² en moyenne, les prix des logements anciens dans la capitale ont atteint les 8 450 euros au premier trimestre 2017, selon une étude dévoilée par la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France. Au total, sur un an, la hausse est de 22,5 %, soit la plus forte progression constatée dans Paris intra-muros depuis vingt ans. Des chiffres qui s’expliquent par une forte «pression de la demande» conjuguée à une offre toujours aussi rare.
 

 

La palme à l’Odéon

La palme de l’arrondissement le plus cher de Paris revient une fois de plus au 6e arrondissement (11 690 euros/m²), devant le 7e (11 570 euros/m²), lui-même talonné de très près par le 4e (11 560 euros/m²). Dans certains quartiers, il faut même débourser plus de 12 000 euros/m², comme à Odéon (6e), qui depuis cinq ans a connu une hausse de presque 47 % et se négocie aujourd’hui 12 790 euros/m² en moyenne. Pour trouver les prix réputés les plus «abordables», il faut continuer de chercher dans le 20e et le 19e arrondissement, notamment dans les quartiers de Belleville (6 550 euros), et La Villette (5 890 euros). Néanmoins, une nouvelle tendance se profile d’après les notaires, qui ont constaté cet été les premiers signes d’une stabilisation des prix, ainsi qu’un ralentissement des transactions. La forte activité du second semestre 2010 est terminée, avancent-ils en invoquant notamment la réforme des plus-values immobilières, qui «suscite de vives inquiétudes et s’est déjà traduite par des retraits de certains biens de la vente».

Et en petite couronne ?

Dans les Hauts-de-Seine, le prix moyen du m² est de 5 450 euros pour les appartements anciens, soit une augmentation de 17,8 % sur un an.

En Seine-Saint-Denis, le prix moyen du m² est de 3 170 euros pour les appartements anciens, soit une augmentation de 9,1 % sur un an.

Dans le Val-de-Marne, le prix moyen est de 4 240 euros/m² pour les appartements anciens, soit une augmentation de 13,4 % sur un an.

1 Commentaire
  1. Bonjour,
    Excellente analyse ! Si paris reste l’arrondissement le plus cher, de bonnes affaires existent toutefois si l’on sait où chercher 😉

    Bien cordialement
    Home Select

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>